Website Ribbon

Un seul être vous manque et tout est dépeuplé

La poésie et l'amour ne sont pas que sur les bancs de l'Englischer Garten, elle est aussi sur mes murs (entre deux fusains), et dans ma tête.

Surtout dans ma tête.

Je ne conçois pas aller dehors sans mon petit calepin, celui ou je note ce qui me passe par le tête. En général, il faut que je sois seule pour ça, sinon je papote, je parle et j'oublie.

C'est fou ce que le Chéri me manque. Certes, je m'amuse ici, je sors avec des amis, mais il me manque cette présence que seul il peut m'apporter.
Ces bras qui se referment sur moi quand j'ai le blues. Ce sourire quand je fais une maladresse (de là à dire que j'en fais exprès.... il n'y a qu'un pas, mais comme je trébuche... :p ).
Cette présence tout simplement. Savoir qu'à la fin de la journée, il sera là, comme il l'était au début.
Me dire que je ne mangerais pas toute seule, en compagnie de mon ordi, msn, skype et firefox me faisant oublier ma solitude.
Je voudrais ne plus m'endormir seule, ne plus me réveiller dans la nuit, cherchant une présence à mes côtés. Je voudrais ne plus avoir d'insomnies, incapable de redormir seule, incapable de reprendre ma place dans un lit vide.
Je voudrais m'endormir sur son épaule et non sur un oreiller.
Je voudrais pouvoir partager avec lui directement ce que je vis ici, et non par l'intermédiaire d'une série de 0 et de 1, en transit entre France et Allemagne.
Je voudrais tout simplement être deux, et non plus une, unique et seule. Je voudrais lui dire en face que je l'aime et combien il me manque, et non plus le lui écrire.

Plus qu'un mois avant de m'envoler vers ses bras.

8 vox populi:

Jujupiter a dit…

Euh... Si le celibat est un peu chiant parfois pour le manque d'affection et la non-garantie de sessions de sexe regulieres, l'avantage du celibat est que personne ne peut jamais vous manquer. (A moins que vous ne soyiez dans une situation d'amour a sens unique, auquel cas c'est la loose!)

Allez, dans un mois c'est ta fete Aratta!

Le Chéri a dit…

Voilà un texte qui me touche profondément. Tu me manques aussi, ainsi que toutes nos petites habitudes. Mes bras sont grands ouverts et t'attendent impatiemment. Ce foutu mois qui nous sépare va passer super super super s.... vite, tu verras!!! en attendant, je te fais de gros bisouxxxxxxxxxxxxx!! je t'aime fort!!!!!

~marion~ a dit…

C'est joli ta déclaration Jade, j'en ai les larmes aux yeux (et aussi en lisant la réponse de ton amoureux...). Je n'ai jamais été séparée de mon Philou pendant plus d'une semaine alors je ne sais pas exactement comment ça fait mais j'imagine qu'on se sent très seul.

Bon courage pour le mois à venir.

PS: merci pour le clin d'oeil à mon blog dans ton précédent billet;)

Max Schleiffer a dit…

Trop touchant, moi déjà 7 jours de séparation c'est dur alors j'imagine même pas ce que ça fait plusieurs semaines, ou des mois entiers de séparation.

Le pire, c'est quand tu vois dans la rue des couples et que toi t'es seul, sans la personne que t'aime.

Aratta a dit…

Vous allez finir par me faire pleurer!!! ;)

émilie a dit…

Ce dimanche soir, j'étais toute seule devant mon ordinateur, zappant de ma boite mail a ma page FaceBook, et j'ai pris une minute pour mettre en mots mes sensations... J'ai pensé a cette citation, et je me suis dit "C'est de qui deja?" Direction Google, voila, Alphonse de Lamartine.
Et sur cette page de recherche, un extrait de ton blog. Je suis a Londres et mon copain a Paris. J'ai essayé de le quitter l'année derniere, me retrouvant en situation de celibat,comme en parle Jujupiter. C'etait un peu moins difficile, mais j'ai fini par craquer, et me voila repartie dans cette relation a distance...
Bon courage a toi, et je vais faire ce que je peux de mon coté!

Aratta a dit…

@Emilie: Merci d'être passée et d'avoir laissé ce commentaire! Bon courage à toi aussi en tous cas, dis toi que tu le reverras ;)
Et puis Londre-Paris, ça va assez vite, vous pouvez vous voir rapidement en cas de gros coup de blues!
Moi c'est aussi la deuxième année... mais je le revois jeudi!

Anonyme a dit…

je me retrouve totalement dans ton texte, très beau d'ailleurs, moi mon chéri habite loin aussi et depuis le début de notre relation il y a cette f..... distance. Honnêtement j'ai pensé une fois le quitter pour souffrir un peu moins mais je sais que c'est impossible... je l'aime à la folie et le voir peu souvent c'est dur mais une fois dans ses bras c'est magique. Voilà je me suis lancée. Courage à toutes et tous. Mon amour je t'aime.

Copyright © 2008 - Life in Munich - is proudly powered by Blogger
Smashing Magazine - Design Disease - Blog and Web - Dilectio Blogger Template