Website Ribbon

J'ai testé... SlideRocket

Qui ne s'est pas un jour extasié devant les keynotes de Steve Jobs? Qui n'en a jamais été jaloux? Qui n'a jamais rêvé de pouvoir, un jour, faire pareil?












SlideRocket vient d'ouvrir sa bêta et propose donc à tous les apprentis Jobs en herbe de réaliser de magnifiques présentations.


















Pour les réticents, pas besoin d'installer Java: SlideRocket fonctionne à l'intérieur de votre navigateur en utilisant Flash. Pas besoin de télécharger un énième logiciel sur votre ordinateur, donc!

SlideRocket fonctionnant donc tout en flash.... il enthousiasmera tout autant les utilisateurs de Windows, Mac OS ou bien des différentes distributions Linux! Et c'est là le grand atout de SlideRocket.

Créez vos présentations, puis partagez les avec n'importe quel utilisateur, sur n'importe quel système d'exploitation. Plus besoin d'envoyer de lourds fichiers powerpoint par mail, un simple échange d'URL suffit.

Il est également possible de faire des conférences à distance, en invitant simultanément plusieurs personnes à voir la présentation.

Que des avantages aparemment!

Qu'à cela ne tienne, j'ai donc encore décidé de me faire mon propre avis.

Après la courte inscription et la vidéo de présentation, deux possibilités s'offrent à moi. Soit je peux créer directement une nouvelle présentation, soit je peux importer un powerpoint déjà existant.



















Je décide donc, pour commencer, d'importer un powerpoint déjà existant. Je choisis pour commencer une présentation assez simple, courte et sans effets particuliers (transitions, vidéos, animations...). Bien m'en a pris: SlideRocket m'informe que certains effets ainsi que les transitions ne sont pas importés. Je me dis que cela ne va pas affecter ma présentation, vu que je n'en ai pas.

















Je découvre donc ensuite, impatiente, ma présentation... et découvre que certaines zones de textes, les numéros de pages automatiques, certaines puces ainsi que certaines images ont perdu tout style, quand ils ne sont pas placés un peu n'importe comment sur le slide. Bizarrement, certaines diapos échappent à la règle. La couleur de fond d'un graphe a changé (passant du blanc au noir, ça déroute un peu), les flèches ne sont pas reconnues, ansi que les objets "dessins" un peu particuliers comme les arc de cercle ou les cylindres, qui deviennent des rectangles.
Par là même, c'est donc toute ma présentation qui se retrouve fichue, moi qui voulait par ce moyen la montrer à pas mal de monde.

Au niveau de l'importation, tout n'est donc pas parfait: c'est pour cela que les bêta existent, de plus, j'étais gentiment prévenue à l'avance.

Je décide donc de m'atteler à la création d'une nouvelle présentation, et comprend de suite pourquoi les flèches et les objets "dessin" ne sont pas reconnus: ils n'existent pas en tant que tel dans SlideRocket.
En effet, il n'existe que quelques formes de base, qui peuvent ensuite être modifiées dynamiquement! Un triangle devient une étoile, et moi devant mon clavier je m'extasie. Pourquoi ne pas y avoir pensé plus tôt? Il y a décidement trop de boutons dans la suite office....



















Je n'en finis pas de m'extasier: l'aide au positionnement est tout simplement géniale! Moi qui, dans powerpoint, passait des minutes et des minutes pour mettre le graphique au milieu du slide, ou à aligner deux photos. Là, des lignes orange pâle clignotent pour te dire que tu es au milieu du slide, ou bien que tu coincide avec une autre zone de texte. J'adore.














Je m'essaie ensuite aux graphiques, sur une autre diapo. Et là, encore une fois, je suis bluffée par la modification dynamique. Énormément de possibilités de mise en forme s'offrent à l'utilisateur, en un glissement de souris. Il est également possible de modifier facilement les sources du graphe. Eureka! Vous voyez le camembert sur la photo du dessus? Eh bien voyez ce qu'il est devenu, en deux coups de souris, sans passer par un tableur (ce n'est pas une expression, je n'ai vraiment eu besoin que de deux coups de souris!).




















Des plug-in sont également à disposition, comme ce que vous pouvez voir ci-haut pour la définition du terme "Munich". Pour l'instant seuls trois plug-in sont disponibles, uniquement en anglais, mais laissent augurer d'un avenir (très) prometteur.

Ce n'est pas tout ça, mais moi je dois travailler. Et en général, quand je travaille, je fais plein de tableaux.... voyons voir comment est équipé SlideRocket!

















Bon, ce n'est pas très joli, mais cela m'a montré le principal: la gestion dynamique du tableau est excellente, il est facile de modifier la couleur des cases, de leur rajouter une image, d'y écrire. Bref, tout ce dont on a en général besoin. Pratique, et agréable à la fois, qui dit mieux?

Pour agrémenter les slides, il est également possible d'importer des photos: soit à partir de son ordinateur (classique).... soit directement de Flickr. Et là, je dis chapeau!

















De plus, les transitions entre les diapos sont très agréables, certaines sont très (trop?) spectaculaires, d'autres sont plus sobres. Il y en a pour tous les goûts!


Maintenant, vous savez comment je ferais mes prochaines présentations! Il ne manque juste que la possibilité, ensuite, d'exporter tout cela vers l'ordinateur. Eh oui, certaines présentations peuvent être faites dans des lieux non équipés d'une connexion....

2 vox populi:

Jean-Marie a dit…

Il va falloir que je m'y mette aussi depuis le temps que j'y ai un compte mais je ne suis pas un gros utilisateurs de présentations style Powerpoint, quelques fois dans l'année mais après ton excellent article, je suis enfin décidé à m'y mettre ... ;)

Aratta a dit…

N'hésite pas à donner ton avis!! Surtout si tu y trouves des points négatifs!!

Copyright © 2008 - Life in Munich - is proudly powered by Blogger
Smashing Magazine - Design Disease - Blog and Web - Dilectio Blogger Template